Impact de l’intelligence artificielle sur le marché du travail : les métiers menacés et les opportunités

Découvrez comment l'intelligence artificielle est en train de redessiner le marché du travail à l'échelle mondiale, avec des millions d'emplois menacés mais aussi de nouvelles opportunités. De la Corée du Sud à la France, cet article explore les défis et les opportunités que présente l'IA, ainsi que l'importance cruciale de la formation et de l'adaptation aux nouvelles technologies.
Publié le 19 novembre 2023 à 09h00
modifié le 19 novembre 2023 à 09h00
En bref
  1. Menace de l'IA en Asie : Environ 3,9 millions d'emplois en Corée du Sud pourraient être remplacés par l'IA.
  2. Professions vulnérables : Médecins, avocats, comptables et chimistes parmi les plus menacés.
  3. Opportunités d'emploi grâce à l'IA : Nouveaux postes pour les ingénieurs en IA et les startups liées à l'IA.
  4. Situation en France : 800 000 emplois menacés, 1,4 million d'emplois bénéficieraient de gains de productivité.
  5. Secteurs moins exposés : Travail dans les domaines religieux, restauration et divertissement.
  6. Formation et adaptation nécessaires : Importance accrue des compétences numériques et techniques.
  7. Rôle des gouvernements et institutions : Soutien à la formation continue et au perfectionnement professionnel.
  8. Avenir du travail avec l'IA : Importance de la formation des travailleurs aux nouvelles compétences.
Hugo Mollet
Hugo Mollet
Rédacteur en chef pour la rédaction média d'idax, 36 ans et dans l'édition web depuis plus de 18 ans. Passionné par l'IA depuis de nombreuses années.

L’intelligence artificielle menace des millions d’emplois en Asie

Selon une étude récente de la Banque de Corée, environ 3,9 millions d’emplois en Corée du Sud pourraient être remplacés par l’intelligence artificielle au cours des deux prochaines décennies, principalement ceux des travailleurs à col blanc. Les médecins, avocats, comptables et chimistes figurent parmi les professions les plus vulnérables. Le rapport de la Banque souligne que si les technologies d’IA représentent une menace pour les emplois existants, elles créent également de nouvelles opportunités d’emploi, notamment pour les ingénieurs qui développent et maintiennent les systèmes d’IA, ainsi que dans les startups liées à l’IA.

Le marché du travail français face à l’impact massif de l’IA

Une récente étude française estime que près de 800 000 postes seraient potentiellement menacés par l’intelligence artificielle en France. D’un autre côté, 1,4 million d’emplois bénéficieraient d’importants gains de productivité grâce à cette technologie, selon ce document. Dans les deux cas, ces chiffres mettent en lumière l’impact important de l’IA sur le marché du travail national, qui ne cesse de s’étendre. En moyenne, un tiers du temps de travail total en France serait exposé à l’IA, explique Laurent Benarousse, associé gérant chez Roland Berger. À l’échelle mondiale, on estime que l’IA détruira plus de 300 millions d’emplois à court terme. La particularité cette fois-ci est que ces emplois qui disparaissent sont souvent des postes hautement qualifiés occupés par des personnes très instruites.

Les secteurs les moins exposés à l’IA

Selon l’étude précitée, ceux qui ont le moins de risques de perdre leur emploi en raison des progrès technologiques sont les travailleurs des domaines religieux, les employés de restaurants et les métiers liés au secteur du divertissement. Cela suggère que certaines compétences humaines, telles que la créativité, l’empathie et l’intuition, seront toujours recherchées et appréciées malgré les avancées de l’IA dans de nombreux domaines professionnels.

Un besoin croissant de formation et d’adaptation aux nouvelles technologies

La révolution de l’intelligence artificielle sur le marché du travail nécessite une transformation continue de la formation et des compétences professionnelles pour garantir une transition réussie vers un environnement de travail dont les besoins évoluent rapidement. Les entreprises devront non seulement investir davantage dans la formation et le développement de leurs employés, mais également anticiper la demande croissante de compétences numériques et techniques spécialisées. Dans ce contexte, les gouvernements et les institutions auront également un rôle clé à jouer pour soutenir et encourager la formation continue et le perfectionnement professionnel, tant pour les employés actuels que pour ceux qui cherchent un emploi ou souhaitent se reconvertir professionnellement.

L’avenir du marché du travail à l’ère de l’intelligence artificielle

Il est difficile de prédire exactement comment le marché du travail évoluera dans les années à venir, étant donné les progrès technologiques rapides et l’impact croissant de l’intelligence artificielle. Néanmoins, il est essentiel de reconnaître à la fois les défis et les opportunités que l’IA présente. L’une des principales priorités doit être de s’assurer que les travailleurs sont correctement formés et préparés aux nouvelles compétences et exigences requises à mesure que l’IA transforme le paysage professionnel. En fin de compte, une meilleure compréhension de l’IA et une adaptation proactive aux changements qu’elle apporte nous aideront tous à naviguer avec succès dans cette nouvelle ère technologique et à tirer parti de ses bénéfices potentiels.

Hugo Mollet
Hugo Mollet
Rédacteur en chef pour la rédaction média d'idax, 36 ans et dans l'édition web depuis plus de 18 ans. Passionné par l'IA depuis de nombreuses années.
actu.iaNewsImpact de l'intelligence artificielle sur le marché du travail : les métiers...

Miss IA : Le concours de beauté révolutionnaire pour influenceuses virtuelles

Comment VASA-1 crée-t-il des visages parlants ultra-réalistes et en temps réel ?

Comment l’IA générative révolutionne tous les métiers de Vinci : la clé de l’avenir ?

Qrevo MaxV : le robot aspirateur ultime alimenté par l’IA ?