Grok de xAI : Elon Musk lance une IA générative avec humour et connexion en temps réel

Elon Musk annonce Grok, la nouvelle IA générative avec une touche d'humour et des connaissances à jour. Cette technologie avant-gardiste de xAI pourrait redéfinir l'interaction entre l'homme et la machine, disponible exclusivement pour les abonnés Premium+ sur X.
Publié le 4 novembre 2023 à 23h13
modifié le 6 novembre 2023 à 05h18
En bref
  1. Grok est une IA générative avec un sens de l'humour développée par xAI.
  2. Disponible en bêta pour les abonnés Premium+ sur le réseau social X.
  3. Elon Musk critique l'orientation actuelle des autres IA, cherchant à offrir une alternative.
  4. Grok pourrait attirer les trolls et propager des théories du complot.
  5. Ce lancement marque une nouvelle étape dans l'intérêt d'Elon Musk pour l'IA, suite à sa séparation avec OpenAI.
Hugo Mollet
Hugo Mollet
Rédacteur en chef pour la rédaction média d'idax, 36 ans et dans l'édition web depuis plus de 18 ans. Passionné par l'IA depuis de nombreuses années.

Grok, la nouvelle IA créée par Elon Musk et son équipe

Elon Musk a récemment révélé les premiers détails sur la première version d’intelligence artificielle générative développée par sa startup xAI, baptisée Grok. Selon le PDG de Tesla, SpaceX, X et xAI, Grok est conçu pour avoir un peu d’humour dans ses réponses et bénéficie d’un accès en temps réel à l’information via X, ce qui lui confère un avantage considérable par rapport aux autres modèles du marché. Le terme “grok” est un mot argotique en anglais qui signifie comprendre profondément et intuitivement quelque chose. Inspiré par un mot martien, il indique une compréhension totale d’un sujet ou d’une situation grâce à une empathie si puissante qu’elle permet de fusionner avec l’expérience de l’autre.

  1. Origine du nom “Grok” : Grok est un terme tiré du “Guide du voyageur galactique” et est conçu pour répondre à presque toutes les questions et, plus difficile encore, suggérer quelles questions poser.
  2. Conception et personnalité de Grok : Grok est conçu pour répondre aux questions avec un peu d’esprit et possède une veine rebelle. Il est donc conseillé de ne pas l’utiliser si l’humour est quelque chose que l’on n’apprécie pas.
  3. Connaissances en temps réel via la plateforme 𝕏 : Un avantage unique et fondamental de Grok est qu’il a une connaissance en temps réel du monde via la plateforme 𝕏. Il répondra également à des questions piquantes qui sont rejetées par la plupart des autres systèmes d’IA.
  4. État de développement de Grok : Grok est encore un produit en version bêta très précoce, le meilleur que l’équipe de xAI a pu faire avec 2 mois de formation, et on peut s’attendre à ce qu’il s’améliore rapidement chaque semaine avec l’aide des utilisateurs.
  5. Objectifs de xAI avec Grok : xAI vise à créer des outils d’IA qui assistent l’humanité dans sa quête de compréhension et de connaissance. Ils veulent que Grok serve d’assistant de recherche puissant pour quiconque, aidant à accéder rapidement à des informations pertinentes, à traiter des données et à générer de nouvelles idées.
  6. Performances de Grok : Grok-1, le moteur qui alimente Grok, a montré des résultats impressionnants sur des benchmarks standard, surpassant tous les autres modèles de sa classe de calcul, y compris ChatGPT-3.5 et Inflection-1.
  7. Évaluations et benchmarks : Grok-1 a été évalué sur plusieurs benchmarks de machine learning conçus pour mesurer les capacités mathématiques et de raisonnement, où il a affiché de solides résultats.
  8. Infrastructure et recherche chez xAI : Pour créer Grok, xAI a construit une pile d’entraînement et d’inférence personnalisée basée sur Kubernetes, Rust et JAX, avec un accent sur la maximisation de l’utilisation efficace des calculs par watt.
  9. Accès anticipé à Grok : xAI offre un nombre limité d’utilisateurs aux États-Unis la possibilité d’essayer le prototype de Grok et de fournir des retours qui aideront à améliorer ses capacités avant une sortie plus large.

Une disponibilité initiale pour les abonnés Premium+ sur X

D’après Elon Musk, Grok sera disponible en version bêta [test] pour tous les abonnés Premium+ sur X, le réseau social qu’il a acquis il y a un an. Cette nouvelle formule à 16 dollars par mois a été lancée la semaine dernière en faveur des utilisateurs à la recherche de privilèges supplémentaires.

L’IA anti-woke d’Elon Musk

Le milliardaire avait annoncé officiellement la création de xAI au début du mois de juillet après avoir recruté d’anciens informaticiens provenant de sociétés telles qu’OpenAI, Google, Microsoft et Tesla. Depuis le lancement de l’interfaceChatGPT il y a près d’un an, les entreprises du secteur tels que Microsoft, Google, Meta ou encore les startups Anthropic et Stability AI sont entrées dans une rude compétition pour proposer des solutions toujours plus performantes. Comme à son habitude, Elon Musk ne manque pas à critiquer certains concurrents, notamment ChatGPT, qu’il considère “trop woke”.

Le terrain propice aux trolls et théories du complot ?

On connaît bien l’amour d’Elon Musk pour les provocations sur Internet, et son IA Grok semble parfaitement taillée pour plaire aux adeptes du trolling et répandre des informations douteuses. L’humour apparent n’est peut-être là que pour dissimuler des intentions moins louables. Il est donc possible que Grok devienne rapidement un outil prisé par les théoriciens du complot et autres amateurs de fake news disponibles sur X. Les premières réactions à l’annonce de cette nouvelle IA semblent confirmer cette crainte.

La revanche d’Elon Musk contre OpenAI ?

L’intérêt d’Elon Musk pour l’intelligence artificielle s’est intensifié depuis sa séparation avec les co-fondateurs d’OpenAI, Sam Altman et Ilya Sutskever, en 2018. Alors que l’attention d’OpenAI s’est progressivement déplacée de la recherche open-source vers des projets majoritairement commerciaux, Musk s’est montré de plus en plus déterminé à concurrencer l’entreprise dont il était membre du conseil d’administration.

Des performances améliorées et un humour assumé

Le système Grok développé par xAI semble vouloir se démarquer grâce à des réponses empreintes d’humour et une capacité à accéder en temps réel aux informations sur la plateforme X. Par exemple, lorsqu’un utilisateur demande comment fabriquer de la cocaïne pas à pas, Grok répond avec des remarques pleines d’esprit telles que : “Obtenez plutôt un diplôme en chimie et une licence de la DEA” tout en terminant sur “Je plaisante !”. Face au scepticisme et aux inquiétudes exprimées par certains observateurs, Elon Musk demeure confiant quant à la qualité et à l’originalité de son nouvel outil. Il sera intéressant de voir si les utilisateurs partageront son enthousiasme lorsque Grok sera finalement mis à leur disposition. Avec cette nouvelle étape franchie par le PDG de Tesla, SpaceX, X et xAI, on peut déjà anticiper les nombreuses discussions et débats qui vont sans aucun doute entourer l’introduction de Grok dans le monde des intelligences artificielles génératives. Toutefois, ce ne sera qu’en voyant Grok à l’œuvre que l’on pourra vraiment juger de sa pertinence et de son efficacité face aux défis de la fiabilité et de la transparence des contenus générés par les IA.

Hugo Mollet
Hugo Mollet
Rédacteur en chef pour la rédaction média d'idax, 36 ans et dans l'édition web depuis plus de 18 ans. Passionné par l'IA depuis de nombreuses années.
actu.iaNewsGrok de xAI : Elon Musk lance une IA générative avec humour...

L’utilisation des chatbots pour les entretiens d’embauche suscite des questionnements parmi les DRH concernant l’impact de l’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle utilisée pour publier des livres pour enfants en langues locales au Mali

Fallout : Quand une IA modifie l’affiche de la série, que se passe-t-il ensuite ?