Kyutai dévoile ses plans, une collaboration de Niel, Saadé et Schmidt

Kyutai, une initiative révolutionnaire en intelligence artificielle, vient d'être inaugurée par Xavier Niel, Rodolphe Saadé, et Eric Schmidt. Ce laboratoire open source vise à positionner l'Europe au premier plan de l'innovation en IA, en attirant les talents et en concurrençant la suprématie américaine. Avec un financement initial impressionnant et une approche collaborative, Kyutai se présente comme un tournant majeur pour la tech européenne.
Publié le 21 novembre 2023 à 11h57
modifié le 21 novembre 2023 à 11h57
En bref
  1. Kyutai, un laboratoire de recherche en IA open source, a été inauguré par Xavier Niel, Rodolphe Saadé et Eric Schmidt.
  2. L'objectif de Kyutai est d'attirer des talents pour développer les technologies de demain en Europe et concurrencer les États-Unis dans l'IA.
  3. Kyutai se focalise sur la mutualisation des recherches en IA sans commercialisation directe.
  4. Un investissement initial de 300 millions d'euros a été réalisé dans Kyutai.
  5. Rodolphe Saadé fait sa première incursion majeure dans la tech française avec ce projet.
  6. Kyutai vise à combler le retard de l'Europe dans le domaine de l'IA.
Hugo Mollet
Hugo Mollet
Rédacteur en chef pour la rédaction média d'idax, 36 ans et dans l'édition web depuis plus de 18 ans. Passionné par l'IA depuis de nombreuses années.

Le 17 novembre 2023, Kyutai, un laboratoire de recherche en intelligence artificielle open source, a été inauguré par les trois entrepreneurs bien connus : Xavier Niel, PDG d’Iliad; Rodolphe Saadé, PDG de CMA-CGM; et Eric Schmidt, ancien PDG de Google. L’objectif est d’attirer les talents actuels pour développer les technologies de demain en Europe afin de concurrencer la domination des États-Unis dans le domaine de l’IA.

Kyutai : une initiative européenne audacieuse

Lors de sa présentation à Station F, nos confrères de Numerama ont pu découvrir les ambitions derrière ce nouveau projet. En se concentrant sur la mutualisation des recherches dans le domaine de l’intelligence artificielle, le trio constitué de Xavier Niel, Rodolphe Saadé et Eric Schmidt vise à attirer les talents d’aujourd’hui qui sont en nombre limité et souvent monopolisés par les géants du web américains tels que Gafam.

Stratégie kyutai autonome : innover sans commercialisation directe

Numerama souligne que Kyutai adopte la même stratégie qu’OpenAI avait menée lors de ses débuts : il ne cherche pas à commercialiser des produits sous sa propre marque mais plutôt à développer des modèles pour les offrir gratuitement aux entreprises. Dans un premier temps, l’objectif sera de développer des modèles fondamentaux d’intelligence artificielle, notamment un modèle LLM pour contrer la montée des technologies américaines déjà très avancées dans ce domaine.

Combler le retard de l’Europe dans l’IA avec Kyutai

L’investissement de deux chefs d’entreprise à succès dans ce projet nous permet de penser qu’il pourrait devenir bien plus qu’un simple laboratoire de recherche. En effet, avec un investissement initial de 300 millions d’euros lors de sa création, Kyutai semble avoir des ambitions dépassant de loin celles d’une simple fondation à but non lucratif. Toutefois, Xavier Niel reste ferme sur ses objectifs et insiste sur le fait que son seul but est d’aider la France à se lancer dans l’intelligence artificielle afin d’éviter de prendre encore plus de retard. C’est pourquoi il admet être convaincu que l’IA est un facteur clé pour l’avenir : “C’est important pour nous, pour notre économie, pour nos entreprises dans les 10 ou 20 prochaines années.”

Rodolphe Saadé et sa première incursion majeure dans la tech française

De son côté, Rodolphe Saadé, PDG de CMA CGM, effectue ici son premier investissement d’envergure dans la tech française. Ce géant du transport maritime jusqu’à présent peu présent dans le secteur technologique se joint donc aux autres grands dirigeants pour soutenir cette initiative inédite en Europe. Les parties prenantes semblent donc considérer l_intelligence artificielle et la recherche dans ce domaine comme primordiales pour l’avenir du continent européen et de ses acteurs économiques.

Des défis à relever pour Kyutai avec plusieurs enjeux

La création de Kyutai représente un véritable défi pour ces entrepreneurs. Le projet doit réussir à attirer les talents, innover tout en favorisant le partage des recherches, et contribuer à combler le fossé immense qui sépare actuellement l’Europe des États-Unis en matière d’intelligence artificielle. La collaboration entre les entreprises et les chercheurs sera indispensable pour atteindre cet objectif.

Avec Kyutai, l’avenir de l’intelligence artificielle en Europe se dessine de manière prometteuse et il ne fait aucun doute que cette initiative pourrait s’avérer bénéfique pour le développement technologique du continent.

Hugo Mollet
Hugo Mollet
Rédacteur en chef pour la rédaction média d'idax, 36 ans et dans l'édition web depuis plus de 18 ans. Passionné par l'IA depuis de nombreuses années.
actu.iaNewsKyutai dévoile ses plans, une collaboration de Niel, Saadé et Schmidt

Miss IA : Le concours de beauté révolutionnaire pour influenceuses virtuelles

Comment VASA-1 crée-t-il des visages parlants ultra-réalistes et en temps réel ?

Comment l’IA générative révolutionne tous les métiers de Vinci : la clé de l’avenir ?

Qrevo MaxV : le robot aspirateur ultime alimenté par l’IA ?