SUNO : quand l’IA devient chanteur et musicien, le futur de la musique en question

L'industrie de la musique s'apprête à vivre une révolution avec SUNO, une IA capable de générer des œuvres musicales à partir d'un simple texte. Entre crainte et fascination, SUNO promet de redéfinir la création musicale.
Publié le 10 novembre 2023 à 06h27
modifié le 10 novembre 2023 à 06h27
En bref
  1. SUNO, une IA révolutionnaire, peut composer de la musique et générer des voix à partir de textes.
  2. L'intelligence artificielle offre des applications variées, de la vidéo à la publicité.
  3. Les musiciens professionnels s'inquiètent de la concurrence potentielle de SUNO.
  4. La création artistique pourrait être dévalorisée si les machines remplacent les créateurs humains.
  5. Les artistes pourraient utiliser SUNO pour innover et repenser leur processus créatif.
  6. L'IA ne peut pas encore égaler la sensibilité et l'émotion humaines dans la musique.
  7. Une réflexion éthique est nécessaire sur l'utilisation de l'IA dans la création artistique.
Hugo Mollet
Hugo Mollet
Rédacteur en chef pour la rédaction média d'idax, 36 ans et dans l'édition web depuis plus de 18 ans. Passionné par l'IA depuis de nombreuses années.

L’industrie musicale pourrait bien être sur le point de vivre une révolution. Une intelligence artificielle de nouvelle génération a été présentée au grand public en version bêta au nom de SUNO.ai. Bien qu’elle soit encore dans sa période expérimentale, cette IA semble prometteuse et est susceptible de faire beaucoup parler d’elle dans les jours à venir. Ce nouveau système d’intelligence artificielle a pour vocation de générer des oeuvres musicales originales à partir d’un simple texte.

Des créations musicales variées et personnalisables

Cette innovation technologique pourrait s’avérer très utile dans divers domaines. En effet, elle permet notamment de créer des morceaux instrumentaux pour illustrer musicalement une vidéo, une publicité, ou encore un jingle. La particularité de cette intelligence artificielle réside dans sa capacité à générer également des voix. Ainsi, il est possible de commander une chanson complète comprenant des paroles et des mélodies adaptées aux textes.

Pour démontrer son potentiel et ses applications possibles, quelques exemples ont été sélectionnés. Ces morceaux ont été générés par des anglophones, un hispanophone et un francophone. Ils offrent ainsi un aperçu des possibilités offertes par cette technologie encore naissante.

La menace pour les musiciens professionnels ?

Sans surprise, cette avancée technologique inquiète le milieu musical. En effet, cette intelligence artificielle est capable de créer des compositions originales en un rien de temps, sans pour autant nécessiter l’intervention d’un artiste ou d’un compositeur. Les musiciens et les auteurs-compositeurs pourraient donc craquer rapidement face à cette concurrence a priori déloyale.

Une remise en question de la valeur du travail artistique ?

Cette révolution numérique pose également une autre problématique sérieuse : celle de la valeur et de la reconnaissance de la création artistique. Si une machine peut composer une chanson sur demande avec autant de facilité qu’un créateur humain, cela risquerait fort de remettre en cause le statut même de l’artiste, au profit d’une marchandisation généralisée.

Une opportunité d’évolution pour les acteurs du monde de la musique ?

Néanmoins, il convient de ne pas voir cette innovation uniquement comme une menace. Cette nouvelle génération d’intelligence artificielle pourrait aussi être perçue comme une opportunité pour les artistes et les creatifs de se renouveler et de repenser leur manière de travailler. Les musiciens seront toujours nécessaires pour interpréter les œuvres produites par l’intelligence artificielle et pour donner vie aux chansons grâce à leur toucher unique et personnel.

Les limites de l’IA dans la création musicale

Il est également important de souligner que, malgré ses prouesses technologiques, cette intelligence artificielle reste encore limitée dans son processus créatif. Il n’est pas certain qu’elle puisse rivaliser avec le génie individuel d’un artiste. En outre, la sensibilité et l’émotion nécessaires pour insuffler une âme à une chanson restent encore aujourd’hui des attributs bien humains.

L’éthique derrière l’utilisation de l’intelligence artificielle

Face à cette intrusion de la technologie dans le domaine de l’art, il est essentiel qu’une réflexion éthique et philosophique s’impose afin de questionner l’impact social et artistique de ces avancées. L’IA doit être utilisée à bon escient et pour enrichir plutôt que détruire la richesse culturelle engendrée par les musiciens et compositeurs professionnels.

En somme, si cette nouvelle génération d’intelligence artificielle a le potentiel de bouleverser le monde de la musique tel que nous le connaissons aujourd’hui, il est crucial de trouver l’équilibre entre progrès technologique et préservation du patrimoine culturel. Utilisée avec discernement, elle pourrait ainsi ouvrir de nouvelles portes au monde artistique, offrant aux acteurs traditionnels un champ d’expérimentation inédit et stimulant.

Hugo Mollet
Hugo Mollet
Rédacteur en chef pour la rédaction média d'idax, 36 ans et dans l'édition web depuis plus de 18 ans. Passionné par l'IA depuis de nombreuses années.
actu.iaNewsSUNO : quand l'IA devient chanteur et musicien, le futur de la...

Miss IA : Le concours de beauté révolutionnaire pour influenceuses virtuelles

Comment VASA-1 crée-t-il des visages parlants ultra-réalistes et en temps réel ?

Comment l’IA générative révolutionne tous les métiers de Vinci : la clé de l’avenir ?

Qrevo MaxV : le robot aspirateur ultime alimenté par l’IA ?